Chirurgie de l'instabilité de cheville par la technique d'Hémicastaing et retension capsulaire.

Lorsqu'il existe une situation d'instabilité chronique de la cheville il est parfois indispensable de procéder à une réparation tendineuse afin d'éviter la survenue de complications graves. En effet l'instabilité chronique de cheville est souvent considérée comme une pathologie bénigne mais en fait elle est à l'origine de séquelles parfois irréversibles qu'il convient d'éviter ( arthrose, lésions ostéochondrales du dôme talien, instabilité des fibulaires, fissuration des fibulaires, douleurs chronique....).

 

Un bilan précis permet de mettre en évidence la rupture des tendons et de révéler la laxité consécutive à ces lésions ligamentaires.

Ce bilan minimal est composé: d'une radio simple de face et de profil, de clichés en stress, d'une IRM. En cas de doutes sur une lésion ostéochondrale un arthroscanner sera proposé.

 

La technique que nous utilisons a fait ses preuves depuis plus de vingt années avec de très bons résultats tant sur le contrôle de la laxité résiduelle que sur la prévention des complications inhérentes à cette laxité. Nous réalisons une retention capsulaire sur une ancre trans osseuse associée à une protection de la plastie par un renfort de type hémicastaing au moyen d'un hémi fibulaire. En cas de laxité sous talienne, une exploration de cette articulation est réalisée et une retension de ses ligaments stabilisateurs est réalisée. 

 

Les suites postopératoires sont bien codifiées:

- 6 semaines sans appui strict avec une prévention de la phlébite par des anticoagulants.

- une immobilisation platrée de 3 semaines suivi d'une attelle thermoformée pendant 3 semaines.

- la kinésithérapie est débutée dès la troisième semaine.

- la reprise de la course à pied est autorisée au bout de 4 mois et la reprise complète des activités sportives à 4,5 mois.